Connect with us

Saison régulière

Brooklyn – Magic : les notes d’un match tout en contrôle

Découvrez les notes de la victoire des Nets face au Magic.

Une partie maîtrisée de bout en bout et voilà les Nets avec un bilan de 5-2 dans la bulle floridienne. Jamais inquiétés par leur adversaire du soir, Brooklyn a géré la partie avec une rotation de seulement 9 joueurs et des absences de taille. Les playoffs se profilent et Jacque Vaughn semble y voir plus clair dans les rôles attribués à l’ensemble de son groupe.

Place aux notes :

Notes du 5 majeur

Chris Chiozza (4/10) : une fois de plus lorsqu’il est titulaire, le meneur de poche n’a pas été en réussite dans cette partie. Il signe tout-de-même un record avec 4 interceptions et 0 balle perdue.

Tyler Johnson (7/10) : en 21 minutes sur le terrain, Johnson a signé 14 points et 5 passes décisives. Il a su prendre les choses en main quand l’équipe était moins appliquée.

Timothé Luwawu-Cabarrot (8/10) : 66.7% au shoot et 24 points dont 17 en première mi-temps. Le français est en pleine forme et il est clairement l’un des leaders offensifs de l’équipe lorsque les stars sont au repos.

Justin Anderson (2/10) : +/- de +9 mais un apport catastrophique. Anderson est très en dessous de ses coéquipiers et il termine le match à 1/15 au shoot. Il faut se réveiller maintenant Justin.

Rodion Kurucs (3/10) : le letton a réussi à s’opposer à Nikola Vucevic, permettant aux Nets de ne pas sombrer au rebond. Cependant, il n’a pas été en verve offensivement.

Notes des remplaçants

Dzanan Musa (5/10) : plus gros temps de jeu de l’équipe avec 35 minutes, l’arrière a été impactant et conclut la partie avec 17 points, 6 rebonds et 6 passes.

Donta Hall (6/10) : présent au rebond, Hall nous a également régalé de petits moves offensifs très appréciables. Il semble se fondre de mieux en mieux dans la rotation.

Jeremiah Martin (7/10) : meilleur scoreur du match en compagnie de TLC, le guard a surtout été impactant en seconde période. Il a réussi à faire craquer Wes Iwundu qui a commis une grosse faute sur lui.

Lance Thomas (6/10) : 12 points et de gros pourcentages, voilà ce qu’on attend de l’intérieur. Il va devoir capitaliser sur ce match pour trouver sa place et enfin apporter quelque chose à son équipe.

Amateur de basket depuis toujours, j'ai pu découvrir les Nets lors des NBA Finals 2003 les opposant à un certain Tony Parker. Admiratif du shoot à mi-distance de Richard Jefferson, je me suis passionné pour le show proposé chaque soir par J-Kidd et Vinsanity. Depuis, je crois plus que jamais au premier titre de l'histoire NBA des résidents du Barclays Center; et ce malgré des années de vide et de mauvais choix. Nets will shine again !

More in Saison régulière