Connect with us

Anecdotes

Comment David Stern a guidé les Nets sur la route de Brooklyn

David Stern lors du premier match des Nets au Barclays Center avec Deron Williams

David Stern nous a quitté la nuit dernière à l’âge de 77 ans. Lui qui a modelé la NBA comme on la connait aujourd’hui durant près de 30 ans a aussi permis aux Nets de rejoindre Brooklyn. On vous raconte comment…

À chaque étape du voyage des Nets à Brooklyn, David Stern était là, poussant, guidant, accompagnant le process. Bien que Bruce Ratner, puis Mikhail Prokhorov aient exécuté le plan, c’est bien David Stern qui a vu l’avenir des Nets se dessiner dans la banlieue de New York.

Une idée qui a tout changé

L’histoire commence il y a bien longtemps, en 1996, soit 16 ans avant que les portes du Barclays Center ne s’ouvrent pour la première fois. A l’époque, les Knicks contrôlaient les droits territoriaux de la ville de New York, mais étaient aussi en cours de rachat. Pour mener à bien cette opération, le board des Knicks et James Dolan (acheteur à l’époque) ont eu besoin de l’approbation… des Nets !

C’est là que David Stern intervient. Le commissionnaire voit là une opportunité d’offrir aux Nets et aux propriétaires de l’époque plus de flexibilité dans le futur. Il arrive alors avec un accord en main permettant aux Nets d’arracher en contrepartie de leur signature, une concession à leurs rivaux. C’est la fin du monopole territorial sur Long Island, le Queens et Brooklyn.

Sept ans plus tard, soit en 2002, Bruce Ratner annonce son envie de déménagement à Brooklyn. Son plan n’a malheureusement pas abouti malgré le soutien de Stern. Un premier rendez-vous manqué mais pas la fin de l’idée qui continue son chemin dans l’esprit du dirigeant.

Le rachat des Nets lui aussi facilité par Stern

Mais le commissionnaire n’abdique pas et garde cette idée dans un coin de sa tête. Un plan réalisé plusieurs années plus tard avec l’aide de Sergey Kushchenko (Président de la fédération russe de basket).

En 2007, Prokhorov, aidé par Kushchenko et soutenu par Stern, commence à regarder de près les franchises NBA dans l’optique d’un rachat, y compris les Knicks. Si à l’époque, le rêve de Bruce Ratner n’était qu’un terrain vague au centre de Brooklyn, les perspectives de développement des Nets ont semblé plus qu’attrayantes pour le milliardaire russe.

Dans le même temps, Bruce Ratner cherche désespérément un acheteur, les pertes de l’équipe atteignant 30 millions de dollars par an. C’est là que David Stern intervient encore. Le patron recommande alors Ratner à Prokhorov, avec qui il avait lié de bons liens malgré l’échec de la première tentative de déménagement.

« Quand notre groupe a eu l’idée d’acheter une franchise NBA, c’est avec David que nous avons eu notre première conversation » a déclaré Kushchenko à NetsDaily, « puis cette idée a semblé sauvage et très difficile – les équipes américaines n’avaient pas de propriétaires étrangers, mais Stern avait tout compris. Il a été réceptif et a finalement jeté les bases d’une histoire très cool. »

« L’histoire cool » c’est évidement l’achat des Nets par Prokhorov. Un accord signé en septembre 2009 et achevé huit mois plus tard après que Ratner ait franchi les derniers obstacles juridiques. La NBA a vu arriver le premier propriétaire européen de son histoire. Une chose rendue possible par la rencontre de Stern et Kushchenko plusieurs années auparavant.

Même si Prokhorov devait encore passer une vérification de ses antécédents afin de valider le rachat des Nets, Stern a fait tout son possible via le communiqué de presse annonçant l’accord entre le propriétaire des Nets, l’oligarque russe et la NBA.

« Nous sommes particulièrement encouragés par l’engagement de M. Prokhorov envers les Nets et l’opportunité qu’il représente de poursuivre la croissance du basket en Russie. »

En novembre 2012, les Nets fraichement débarqués à Brooklyn inaugurent le Barclays dans un derby contre les Knicks en présence de David Stern tout sourire dans la suite de Prokhorov. 16 ans après, le plan de Stern a vu le jour. Mission accomplie pour le patron de la grande ligue.

Depuis, Prokhorov est parti et Joe Tsai est arrivé. Mais vous l’aurez compris rien ne serait arrivé sans ce grand homme qu’était David Stern. Peut-être que jamais les Nets n’auraient pu rejoindre Brooklyn, peut-être que jamais Prokhorov n’aurait pu acheter l’équipe… et peut-être jamais nous n’aurions connu les Nets sous leur forme actuelle.

R.I.P M. David Stern

Source : Nets Daily

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

ires

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Anecdotes