Connect with us

Actu

Kevin Durant parle de sa rééducation : « Je joue beaucoup en 1 contre 1 ces derniers temps »

Kevin Durant s’est livré sur la gestion de sa rééducation depuis la crise du COVID jusqu’à aujourd’hui

Kevin Durant était cette semaine invité du podcast «Play for Keeps»Un long entretien pour l’ancien joueur des Warriors, certainement le plus long et depuis qu’il est devenu le premier des neuf Nets à être testé positif au coronavirus mi-mars.

Après avoir pu profiter de l’Extra Work Crew avec notamment Chris Chiozza, Luwawu-Cabarrot et Rodions Kurucs, KD s’entraîne en ce moment avec deux joueurs de G-League. Les guards Jaylen Hands et Devin Cannady, mais aussi d’autres joueurs de la NBA, notamment Kyrie Irving, Caris LeVert (avant Orlando), Blake Griffin et Allonzo Trier.

« Quelques jeunes gars sont venus, Allonzo TrierJaylen Hands et Devin Cannady  mais aussi Kyrie, Caris et Blake Griffin. Ce sont juste des bonnes sessions d’entrainement entre nous. On a une opposition interessante, on parle de différentes situations de jeu… C’est juste un bon environnement pour jouer au basket-ball. »

Récemment interrogé par NetsDaily, Hands et Cannady n’avaient pas parlé de ces entraînement avec KD. Ils avaient simplement noté qu’ils utilisaient la longue période sans basket (la G-League ayant été annulé) pour améliorer leur jeu.

Des matchs en 1v1 pour retrouver ses instincts de tueur

Interrogé sur sa rééducation, Durant a été transparent. Plus de 12 mois après sa blessure en finale NBA, il est apte à rejouer et profite de chaque occasion qu’il peut avoir de jouer avec d’autres joueurs de la ligue.

« Je joue beaucoup en 1 contre 1 ces derniers temps, mon handle est un peu meilleur, mes mouvements sont plus fluides aussi. Ma prise de décision est également meilleure, j’hésite moins. Ce style de jeu très playground en jouant juste avec 2 ou 3 gars ça fait du bien.

C’est la partie cool de ma rééducation en faite. C’est plus difficile d’obtenir ce type de petit match en saison régulière parce qu’on doit avant tout bosser le collectif. On s’entraîne en équipe et on pense tous à préserver nos corps pour la saison. Là, si je joue à 1v1 ou en 2v2, ça va m’aider à développer ma créativité. C’est un choix que font beaucoup de joueurs blessés. Ça permet de retrouver le rythme. J’espère que ça ira de mieux en mieux au fil du temps et qu’une fois qu’arriveront les vrais matchs, cela se traduit très rapidement pour aider l’équipe à gagner.

J’étais à un niveau où je me concentrais sur chaque possession, alors je veux revenir à ce niveau. »

Une longue absence finalement bénéfique ?

Quand Kevin Durant retrouvera les parquets NBA, il se sera écoulé plus d’un an. Une longue période que la star à mise à profit pour regarder les matchs de la grande ligue et prendre du recul sur le jeu.

« Juste en regardant les matchs d’un point de vue différent, j’ai l’impression que mon esprit a beaucoup grandi. J’ai l’impression que je sais mieux aujourd’hui comment je veux aborder mon métier et ce que je veux faire chaque jour en tant que coéquipier. J’ai ce sentiment que mon esprit est plus fort après cette épreuve. »

Il faudra au plus tôt attendre décembre pour espérer voir Kevin Durant avec un maillot des Brooklyn Nets sur un parquet. Une attente qui semble une éternité pour les fans mais pour le joueur également qui semble être impatient de reprendre.

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

More in Actu