Connect with us

Nets Classics

La Teaneck Armory, toute première salle des Nets

Depuis la création des Nets en 1967, la franchise a élu domicile dans plusieurs salles avant de poser ses valises au Barclays Center. Et parce qu’elle n’a pas toujours connu l’ultra-modernité de cette dernière, nous vous proposons de revenir dans une série d’articles, sur l’histoire des salles qui ont accueilli la franchise New-Yorkaise. Pour débuter cette série, et parce qu’en ces temps de confinement un petit voyage ne fait pas de mal, nous vous proposons de découvrir la Teaneck Armory, toute première salle de l’histoire des Nets.

La Teaneck Armory, à la guerre comme à la guerre…

  • Date de construction : 1936
  • Localisation : Teaneck, New Jersey
  • Coût : environ 1 million $
  • Surface : 55 000 mètres carré
  • Capacité : environ 2000 places
  • Années d’exploitation par les Nets: 1967-1968

 

La Teaneck Armory avant le passage Nets (avant 1967)

Premier logo de l'histoire des NetsAvides de légitimité et de reconnaissance médiatique, les dirigeants de la ABA décident de créer une équipe à New York en 1967. La franchise, détenue par Arthur Brown, s’installe dans le New Jersey et porte alors le nom des New Jersey Americans. Après de nombreuses recherches dans la zone, les Americans s’installent à Teaneck, plus précisément à la Teaneck Armory.

Terminée en 1936, l’enceinte de la Teaneck Armory comprend une salle de basket mais aussi… une armurerie. Avant que la salle soit consacrée aux matchs des Americans, elle a été utilisée pour des événements tels que des courses de voitures (en intérieur), des concerts, de la lutte. La Teaneck Armory a également servi de meeting pour John F. Kennedy lors de sa campagne pour les élections présidentielles de 1960.

La Teaneck pendant le passage Nets (1967-1968)

Les New Jersey Americans joueront donc pour leur première saison en ABA dans cette salle pour le moins polyvalente. En effet, la salle pouvait réunir plus ou moins 2000 personnes, mais d’après l’ancien maire de Teaneck, Paul Ostrow, on dépassait rarement les 50% de remplissage. Pourtant, le prix des tickets défiait toute concurrence. Par exemple, le tarif étudiant revenait à 1$. Pas si mal pour voir jouer les superstars de l’époque comme Connie Hawkins

Pour cette première saison, les New Jersey Americans terminent avec un bilan de 36 victoires pour 43 défaites. Ils se placent 5ème de la conférence Est à égalité avec les 4ème. Arrivée en Playoffs, l’équipe dirigée par Mark Zaslofski doit déclarer forfait lors d’un match crucial face aux Kentucky Colonels. Le match, qui devait se jouer à la Teaneck Armory n’a pu se dérouler car une troupe de cirque avait réservé la salle pour la semaine.

Les Americans ont alors dû trouver un plan B afin que le match puisse se jouer. Une adresse est finalement trouvée : Commack, à New-York où la Long Island Arena (dont nous reparlerons plus tard) attend les deux équipes pour ce match décisif. Pourtant, le match n’aura jamais lieu et les Americans perdent la série de Playoffs par forfait. La cause de ce forfait ? Les Colonels n’ont pas voulu jouer le match car le terrain était selon eux impraticable. Le parquet était mal vissé et aurait empêché le match de se dérouler dans de bonnes conditions. Après cet épisode, plus aucun match ne sera jamais joué à la Teaneck Armory.

La Teaneck après les Nets (après 1968)

Suite à cette saison de ABA, la Teaneck Armory connaît un déclin. Il faudra attendre les années 80 pour que la salle soit rénovée et mise aux normes par l’état du New Jersey (remise à niveau du système de chauffage, installation d’alarmes incendie, etc.). En 1990, les répétitions à la Teaneck Armory de David Bowie pour sa tournée Sound + Vision Tour marque une renaissance pour la salle. Plus récemment, Mariah Carey a aussi répété à Teaneck.

La Teaneck Armory a servi de lieu de tournage pour des films, dans la fin des années 90. Grâce à sa localisation avantageuse (près de Manhattan, peu de voisinage) et pour son côté authentique. Le réalisateur Woody Allen y a tourné des scènes de Accord et Désaccords (1999). Le dernier film en date où nous pouvons voir la Teaneck Armory est Stonewall de Roland Emmerich sorti en 2015.

Fan de Brooklyn grâce ou à cause du Billy King trade, je n'ai pas connu l'époque New Jersey car j'étais trop jeune. Spencer Dinwiddie est un GOAT incontestable et incontesté.

ires

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Nets Classics