Connect with us

Brooklyn corrigé… Orlando explique le basket à des Nets à côté de leurs chaussures

142 ! Voilà le nombre de jours qui sépare ce match contre Orlando de la victoire à Los Angeles le 12 mars dernier. Entre temps, la NBA s’est établie à Disney World pour finir sa saison 2019-2020. 8 matchs de saison régulière et un possible « barrage » pour la gagner son ticket en playoffs en cas de 8ème place…

Et pour son premier match à enjeu dans la « bulle », Jacque Vaughn affronte Orlando 8ème de l’Est et doit faire sans Jamal Crawford. Le veteran fraîchement arrivé chez les Nets n’est pas prêt à jouer un match NBA. Première surprise, la présence de Lance Thomas dans le 5 de départ à la place de Timothé Luwawu-Cabarrot. Le français avait pourtant débuté l’ensemble des matchs de préparations. À ses côtés, il retrouve Chiozza, LeVert, Harris et Allen.

Une première mi-temps appliquée

Propulser meneur titulaire, Chris Chiozza est très actif en début du match avec 3 assists en 4 minutes. Sous son impulsion et sans marquer le moindre point, il permet à son équipe de mener 8-16 après 4 minutes. Arrive le moment des premières rotations, mais Brooklyn s’appui sur la solide relation LeVert et Allen pour dominer Orlando. Les deux hommes ont besoin de souffler et en leur absence l’effort est collectif pour garder les Nets devant au terme du 1er QT (36-39).

Orlando revient bien et le match est serré entre deux équipes très proche au classement (+ 0.5 match pour les Nets). Le magic défend mieux, mais coupe surtout la relation entre LeVert et Allen. Brooklyn est désarmé, mais parvient un temps à trouver des solutions grâce à son collectif avant de sombrer. Orlando accélère avec Fournier et Vučević et prend 11 points d’avance après 24 minutes (70-59).

La deuxième jouée avec les pieds…

Au retour des vestiaires, les Nets sombrent totalement et Orlando déroule son basket. Résultat après 5 minutes les Nets sont mené de 20 points et ne propose rien pour revenir dans le match. Le match est plié quand Vučević inscrit le 100ème point d’Orlando alors qu’il reste plus de 3 minutes dans le 3ème QT… Vaugnh lance alors Dante Hall. L’ancien joueur des Pistons n’avait pas joué la moindre minute avec les Nets depuis son arrivée.

Le 4ème QT est joué par obligation plus que par réel intérêt. Orlando repose ses cadres et déroule donne des minutes à son bout de banc. Vaughn fait de même lors des 9 dernières minutes et fait entrer Martin, Musa et Anderson. Brooklyn revient, mais le mal est fait… Défaite 128-118 contres son concurrent principal dans la course aux Playoffs.

Tops / Flops :

  • La connexion Allen / LeVert : dans un match aussi triste et terne pour les Nets la relation entre les deux hommes fait office de rayon de soleil. Le problème, c’est que ce duo ne peut pas jouer 48 minutes tout les soir et que les défenses vont vite s’adapter.
  • L’utilisation de Kurucs poste 5 : d’accord il est grand et peu étiré le jeu, mais comment Kurucs peut être envoyé au charbon contre Mo Bamba ou Niko Vučević… À se rythme là, les Nets n’ont pas fini de se faire démolir à l’intérieur
  • Le manque de création pour Joe Harris : c’était déjà le cas avant le covid et ça n’a pas changé… l‘attaque des Nets ne créait rien pour son meilleur shooteur Usant mais surtout incompréhensible quand on connaît la faiblesse de cet effectif.

Rendez-vous dimanche à 20h pour le deuxième match lui aussi très important contre les Wizards.

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

Les derniers matchs joués