Connect with us

Solides et appliqués les Nets rebondissent contre San Antonio

Moins de 72 heures après une reprise pour le moins difficile contre les Pelicans, Jacque Vaughn et ses joueurs retrouvaient les parquets d’Orlando pour un match face aux Spurs de Gregg Popovich.

Pour l’occasion le coach des Nets pouvait compter sur le retour de Joe Harris ainsi que sur Tyler Johnson et Justin Anderson également disponible. Pas encore prêt à jouer selon le coach, Jamal Crawford et Donta Hall n’ont pas pris part à la rencontre. À noter que Joe Harris est dans le cinq de départ aux côtés de LeVert, Chiozza, Luwawu-Cabarrot et Allen.

Du mieux dans le jeu mais encore du boulot

Caris LeVert prend ses responsabilités en début de match. Très disponible en attaque, l’arrière est aussi actif en défense avec deux interceptions dans les 3 premières minutes de la rencontre. Le niveau de jeu est supérieur à celui affiché contre les Pelicans; les premières rotations s’effectuent et les Nets semblent retrouver des automatismes. Seul bémol du 1er QT, le manque d’adresse de Temple (0/3) et Luwawu-Cabarrot (1/5) qui compensent par leur activité en défense.

Les deux équipes proposent des choses intéressantes et le score est serré (41-41) en milieu de 2nd QT. Le retour des starters fait du bien aux Nets mais San Antonio se fait un malin plaisir de jouer sur Chris Chiozza. Le meneur de poche est valeureux mais son manque de taille est préjudiciable à la défense des Nets. Les deux équipes sont malgré tout dos à dos après 24 minutes (57-57).

Brooklyn craque en fin de match…

Au retour des vestiaires, Brooklyn confirme son regain de forme et reprend la tête du match (64-61). Caris LeVert se comporte en leader et porte son équipe avec ses 25 points. Les Nets déroulent dans ce 3ème QT et l’avance monte jusqu’à 12 points (86-74) tandis qu’Allen laisse sa place à Kurucs qui prend des minutes sur le poste 5 en l’absence de Donta Hall. Défensivement, les Nets sont tous très impliqués et les Spurs ne sont pas en mesure de trouver de bons shoots.

Le manque de taille de la raquette Kurucs – Anderson handicape les Nets. San Antonio en profite pour reprendre les devants dans le 4ème QT (103-104). Vaughn ouvre un peu son banc et donne des minutes à Dzanan Musa et Lance Thomas. Les deux équipes se tiennent en une possession et la fin de match est disputée. Brooklyn s’en sort finalement grâce à deux trois points de Tyler Johnson et un autre de Lance Thomas avant une interception salvatrice de Dzanan Musa.

Victoire 124-119 pour Brooklyn. La toute première depuis celle au Staples Center contre les Lakers en mars dernier. Une victoire qui va permettre au groupe de travailler plus sereinement avant le match contre Utah lundi soir à 23h30.

Les Highlights du match :

Tops / Flops

  • Une défense au niveau : Elle avait pris l’eau lors du premier match, la défense des Nets a élevé le niveau contre San Antonio. Si tout n’est pas parfait, les plans de Vaughn semblent être appliqués et c’est en soit une petite victoire.
  •  Les automatismes : On pointait du doigts le manque d’automatisme et les pertes de balles lors du dernier match, les joueurs ont corriger pas mal de chose en 72h. Seulement 11 pertes de balle et 26 points inscrit sur celle des Spurs.
  • L’integration des nouveaux : S’ils ont participé, on ne peut pas dire que leurs prestations auront marqué les esprits. Dommage car les Nets auront besoin de tout le monde pour faire une belle fin de saison.
  • L’adresse à 3 points : 7/25 à 3 points en première mi-temps malgré de bons shoots pris… il va falloir régler la mire d’ici au 31 juillet et le premier match contre Orlando.

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.