Connect with us

Surprise à Orlando ! Brooklyn s’offre les Bucks grâce aux 26 points de Luwawu-Cabarrot

C’est privé de son trio LeVert-Harris-Allen que Brooklyn se présente contre les Bucks, leaders de l’Est. Un leader qui peut valider sa première place et son avantage du terrain pour les playoffs en cas de victoire. Si Giannis est bien présent, les Bucks devront se passer de Brook Lopez et Wes Matthews, tandis que Jacque Vaughn pourra compter pour la première fois de cette reprise sur le veteran Jamal Crawford.

Pour ce match, Vaughn décide d’aligner un cinq inédit, composé de Tyler Johnson, Garrett Temple, Timothe Luwawu Cabarrot, Lance Thomas et Rodions Kurucs. Ce cinq est le 14ème cette saison pour Brooklyn, un signe de plus qui montre l’étendue des galères subies par la franchise de la banlieue de New York.

Une première mi-temps maitrisée

Comme à son habitude, le début de match des Nets est compliqué et Milwaukee prend facilement les commandes du match en se jouant de la zone mise en place par Vaughn. Les Nets abandonnent la zone et finissent par revenir dans le match en s’appuyant sur Luwawu-Cabarrot qui passe rapidement la barre des 10 points. Mais l’événement de ce 1er QT c’est l’entrée en jeu de Jamal Crawford ; à plus de 40 ans, il devient le plus vieux joueur à porter le maillot des Nets. Son entrée en jeu fait un bien fou aux Nets qui profite de son playmaking : 3 points mais surtout 3 assists en moins de 5 minutes avant le drâme… une blessure aux ischios et une fin de match prématurée pour l’ancien Clipper.

Brooklyn est dans son match et la sortie de JCross ne coupe pas l’élan général. TLC continu de se montrer très efficace de loin (3/4), bien imité par Justin Anderson (3/5). Brooklyn peut également compter sur Donta Hall, l’ex-joueur de Detroit, qualifié de « Mini Ben Wallace » par PistonsFR. L’ancien d’Alabama fait un bien fou à la raquette des Nets avec 5 rebonds et une intensité telle qu’il arrive à agacer Giannis après un contact sous le panier. Les deux hommes s’en tirent avec une simple faute personnelle. Brooklyn continue de jouer selon son plan et rentre aux vestiaires en menant de 8 points : 73-65.

Un retour des vestiaires poussif…

Brooklyn revient des vestiaires face à des Bucks qui laisse Giannis sur le banc. Les Bucks ont du mal dans le jeu alors que Garrett Temple retrouve des couleurs. Incapable de mettre un shoot jusque là, l’ancien King score 8 points en début de 3ème QT (2/3 à 3 points). Brooklyn garde les commandes du match bien aidé par une équipe de Milwaukee coupable d’erreurs qu’on a peu l’habitude de la voir faire. Luwawu-Cabarrot passe la barre des 20 points et Donta Hall continue son chantier aux rebonds (8 en 14 minutes). Brooklyn finit le 3ème QT avec 6 points d’avance sur les Bucks : 94-88.

Brooklyn attaque le 4ème QT avec la même énergie et prend 10 points d’avance sur un shoot à 3 points de Chris Chiozza. Le meneur doit jouer avec 5 fautes. Les deux two-way des Nets se montrent puisque Jeremiah Martin n’est pas en reste dans ce 4ème QT (7 points). Milwaukee perd Robin Lopez pour 6 fautes et doit finir le match avec DJ Wilson. Le match se tend et Milwaukee passe devant sur un 3 points de DJ Wilson. L’ancien coéquipier de Caris LeVert à Michigan inscrit les 7 derniers points qui ont permis aux Bucks de mener pour la première fois depuis la fin du 1er QT.

Mais un dernier QT joué (et gagné) au mental

Brooklyn est dans le dur mais peut compter sur Chiozza qui offre sa 8ème assist de la soirée à Luwawu-Cabarrot (26 points). Avec un peu plus de 2 minutes à jouer Brooklyn mène 102-100. Le français va prendre sa 6ème faute sur l’action suivante, une faute sévère pour le meilleur Net sur le terrain qui abandonne son équipe à 2 minutes de la fin du match. Le match se tend quand Korver croit égaliser avant que la vidéo donne un peu d’air aux Nets. La fin de match est folle, Tyler Johnson prend un rebond important pour donner de l’air aux Nets. Temple force un jump ball sur un drive de Frank Mason. Sur l’action suivante, il donne la victoire à son équipe sur un shoot mi-distance avec 6 secondes à jouer sur le chrono.

Privé de ses cadres, Jacque Vaughn et ses joueurs s’imposent 119-116 contre Milwaukee. Un match important pour les joueurs qui va donner de la confiance au groupe avant un match contre Boston. Sans oublier la double opposition Kings / Magic importante dans l’optique d’une 7ème place à l’Est.

Tops / Flops :

  • L’état d’esprit : Quand il te manque tes trois meilleurs joueurs, il faut que les gens présents arrivent avec le couteau entre les dents. Ce fut le cas sur ce match. Bravo à eux d’avoir fait mentir tout le monde.
  • Les ajustements de Jacque Vaughn : Il voulait jouer la zone et a vite changé de plan. Heureusement car les Bucks se sont régalés en début de partie… sa gestion des rotations est également à souligner ce soir car il a su garder tout le monde dans le match et concentré.
  • La bataille au rebonds : Si Donta Hall a fait du bien, l’absence de Jarrett Allen s’est fait sentir. Brooklyn perd sa bataille du soir 42-54 et devra mieux faire dès le prochain match contre Boston.
  • La blessure de Crawford : Sorti après tout juste 4’50 passées sur le parquet, le vétéran souffre des ischios. On va prier pour que ce ne soit rien de grave tant son court passage a fait du bien aux Nets…

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.